Les monts de l’île du Nord!

17 mai 2019

Après ma retraite de méditation Vipassana (j’y reviendrai), j’avais encore quelques jours en Nouvelle Zélande avant de rejoindre Sydney pour le nouvel an! J’ai d’abord passé le réveillon de Noël à Auckland (une collègue m’avait prêté sa maison) avant de louer une voiture (Budget, je vous recommande!). La météo étant imprévisible difficile de caler un itinéraire à l’avance mais j’avais un grand rêve : voir les monts de l’île du Nord avec le soleil 😅.

PS : C’est avec beaucoup de retard que je termine ma série d’article sur la Nouvelle Zélande avec les monts, j’ai passé mon temps à profiter de mon voyage en Australie 😉.

  • Le Tongariro Alpine Crossing

J’avais déjà randonné au milieu de ces monts l’an passé mais la météo n’avait pas vraiment été de mon côté… Donc si vous voulez voir ce que cela donne sous les nuages rendez-vous par ici.

J’ai donc pris la route un 25 décembre (essayer vous verrez qu’il est très difficile de trouver de quoi déjeuner 😂) direction le Tongariro. J’avais réservé une nuit à Ski HAus à National Park (très bien!). Je regardais tous les sites possible de météo toutes les demi-heure et j’ai finalement décidé de booker une navette pour le lendemain! C’était pas le grand ciel bleu mais j’ai pu tout voir et c’est enfin devenu officiellement la meilleure rando de ma vie!

Le vent permettait de bouger rapidement les nuages donc j’ai pu faire une belle photo du mont du destin 😍

J’ai aussi eu l’occasion de voir le red crater. J’avoue que ce n’étais pas forcément ce que j’attendais le plus et pourtant, la couleur est vraiment splendide!! (J’ai pu mieux voir la couleur sans nuage un peu plus tard mais sans photo).

Ensuite j’ai pu enfin voir les lacs d’émeraudes (et sans tomber cette fois!!).

Et toujours ce magnifique blue lake!

Ironiquement la fin du parcours était plutôt pas terrible niveau météo alors que c’était la seule partie ensoleillée lors de mon premier essai 😅. J’ai couru dans la forêt afin d’avoir la navette immédiatement et ainsi rejoindre dès le soir même New Plymouth

  • Le mont Taranaki

Le temps m’étant un peu compté j’ai décidé d’aller dès le lendemain faire la « rando flaque » (Mangorei track) du mont Taranaki. Je ne sais pas pourquoi mais je n’imaginais pas le point de vue aussi haut! Bien que n’ayant pas de courbatures suite au Tongariro, les escaliers à l’infini n’était pas forcément ma partie préférée ^^. Malheureusement une fois en haut, bien que le mont était relativement dégagé (mais avec quelques nuages), le reflet n’était pas possible. En effet le vent troublait l’eau qui ne pouvait pas révéler son effet miroir 😥.

Petite anecdote, au retour j’ai enfoncé mon pied, jusqu’à la cheville dans une grosse flaque de boue 😅. Heureusement j’avais un short et des claquettes dans la voiture me permettant de me changer et ne pas salir la voiture de location…

J’avais réservé un lit à Edmont Eco leisure. C’est assez tranquille mais niché dans un quartier résidentiel donc une voiture est préférable.

Le lendemain, avant de rentrer sur Auckland j’ai cherché les meilleurs points de vue du mont (qui avait moins de nuage ce jour là). J’ai été au fameux pont architectural, Te Rewa Rewa (20 minutes pour avoir une photo sans personne 😅).

Ensuite je suis allée au lac Mangamahoe qui offre une super balade et un super point de vue!

Vous aimerez aussi peut être

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mentions légales/Legal


Politique de confidentialité/Privacy policy

Politique de cookie/Cookie policy


%d blogueurs aiment cette page :