Siquijor, l’île des sorcières

16 janvier 2019

J’avais entendu que du bien de l’île de Siquijor et notamment par son côté calme touristiquement parlant. De plus c’est l’île aux sorcières donc ne vous étonnez pas de ne pas trop croiser de touristes philippins ici (alors qu’ils voyagent quand même pas mal dans leur pays). Ils craignent plutôt cette île.

  • Arrivée sur l’île

Depuis Bohol il y a un ferry par jour qui se rend sur Siquijor. Il arrive dans la ville de Larena. Sur cette île j’ai un peu craqué mon budget car je voulais m’offrir un resort! J’ai choisi Coco Grove Beach Resort. J’avais choisi la chambre « Sunset villa 2 » à 5800PHP la nuit (96E). Pour être honnête je pense qu’une plus petite chambre m’aurait suffit mais j’ai quand même ben apprécié! Certes il n’y a pas la vue sur la mer mais sous les palmiers on est au frais! Le gros avantage aussi est que la chambre a son propre wifi, ce qui n’est pas le cas partout dans le resort. Certains clients doivent aller dans les parties communes pour capter le WIFI.

En tout cas c’était vraiment très agréable de contempler tous les soirs ce magnifique coucher de soleil. A savoir que même si vous n’êtes pas client vous pouvez profiter du restaurant « sunset ».

  • Visite en scooter

  • Conseils

J’ai loué un scooter directement à l’hôtel (à 500 la journée) mais vous pouvez en trouver également directement au port ou à la ville de Siquijor un peu moins cher. Bien sûr le casque est recommandé mais honnêtement je nageais dedans donc pas sûre qu’il m’aurait servie en cas de problème! Gardez toujours avec vous votre permis ainsi que l’international. Même si les sociétés de location ne vous le demande pas sachez qu’en cas d’accident vous êtes considérés comme roulant sans permis ce qui peut être problématique. Prévoyez un sac plastique pour mettre votre électronique (je ne l’ai pas fait et après une bonne douche mon appareil photo a besoin de réparation…).

On vous fournira le scooter généralement vide de carburant. Il faudra mettre de l’essence. Pour avoir un ordre d’idée, le plein c’est environ 150PHP. Je n’avais aucune idée du prix du coup le pongiste m’a regardé vraiment bizarre quand j’ai demandé 200 😂.

  • Parcours sur l’île

* Lugnason falls
En débutant à San Juan je suis d’abord allée aux lugnason falls. L’entrée est gratuite, le parking également. Quelques guides pourront vous montrer le chemin une fois sur place. Vous pouvez vous y baigner, sauter et même remonter à pied pour voir les plus petites cascades au dessus.

* Old balete tree
Je suis ensuite allée voir cet arbre centenaire, le plus vieux de l’île! Le parking coûte 5PHP et l’entrée 10 (pour info les toilettes c’est aussi 5). Au pied de l’arbre vous trouverez un bassin contenant des poissons qui font du fish pédicure. Honnêtement je pensais pas que le picotement serait aussi vif! Ils mordent vraiment la peau, pas que la peau morte! L’activité est gratuite une fois l’entrée payée.

* Cambugahay falls
Ces cascades sont très célèbres, ne vous attendez pas à être seul! Le parking vous coûtera 10PHP mais l’entrée est gratuite. La couleur de l’eau est vraiment sublime 😍. Et si vous le sentez vous pouvez sauter à partir d’une corde. Je suis personnellement juste allée me baigner 😅.

* Salagdoong
Après avoir déjeuné je suis allée voir cette plage. Elle est dans un resort dont l’entrée vous coûtera 50PHP. J’ai pas très bien compris si je devais en plus payer pour me garer mais personne ne m’a rien demandé. La plage n’est pas exceptionnelle mais la couleur de l’eau est là aussi vraiment superbe! Vous avez un point de vue en hauteur également.

* Retour mouvementé
Après une très grosse averse j’ai malheureusement glissé en scooter. Rien de grave mais cela a crevé la roue. J’ai donc du appeler l’hôtel pour qu’ils viennent me récupérer! Bon d’ailleurs j’ai dit que c’était à cause de la crevaison que j’étais tombée et pas l’inverse. Peut être pour ça qu’au final je n’ai même pas payé ma location 😉.

  • Chill au resort

Le reste du séjour je l’ai passé au bord de la plage de l’hôtel. Je ne voulais pas prendre de risque supplémentaire et j’avais une petite blessure au coude à faire guérir avant d’aller plonger à Apo Island 😉.

Vous aimerez aussi peut être

3 Commentaires

  • Reply Apo island, l'île des tortues! - Travel and run jeudi 14 février 2019 at 08:02

    […] me faciliter la tâche j’avais réservé dans le même resort qu’à Siquijor. Il faut savoir que c’est compliqué de communiquer à l’avance avec les hôtels de […]

  • Reply AuroreVoyage jeudi 14 février 2019 at 17:28

    Je garde aussi un très beau souvenir de cette île. Nous étions un peu isolée avec un bungalow en bord de plage, on a eu du mal à s’en aller (bon surtout qu’on a vite la flemme aux Philippines, surtout avec les distances à parcourir !)

    • Reply Travelandrun jeudi 14 février 2019 at 22:43

      Je comprends tout à fait 😉 quand on est bien quelque part on a envie que le temps s’arrête !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Mentions légales/Legal


    Politique de confidentialité/Privacy policy

    Politique de cookie/Cookie policy


    %d blogueurs aiment cette page :