Bohol et ses Chocolate Hills

12 janvier 2019

Après mes deux jours à Malapascua j’ai rejoins l’île de Bohol pour 3 nuits et plus précisément à Tagbilaran.

  • Arrivée à Tagbilaran

Je l’évoquait dans mon dernier article, prendre le bateau retour depuis Malapascua est assez folklo! J’ai ensuite pris le bus pour Cebu puis un taxi vers « Pier 1 », l’embarquement pour Bohol. J’ai par contre pas pu prendre le premier Ferry j’ai donc du attendre 1h. La traversée avec Ocean Jet coûte 500PHP + les frais de ports 25 + les frais de bagage pour mon gros sac 50. Bref ici y’a toujours de quoi rajouter quelques pesos 😅.

J’avais réservé dans au Open Doors Haven, la catastrophe!! Avec la fatigue en plus j’ai failli repartir direct. Mais mon budget n’étant pas extensible j’ai pris mon mal en patience. Déjà pas d’oreiller (!?) et douche vraiment horrible. J’y allais juste avec ma serviette et mes tongs tellement je ne voulais pas que mes affaires touchent quoi que ce soit à l’intérieur! En dehors de ça la maman est très gentille (mon esprit d’occidentale a trouvé quand même bizarre de laisser sa mère gérer tout et la faire vivre dans des mauvaises conditions comme ça mais bon). J’ai réussi tant bien que mal à ce qu’ils me bookent un van pour l’excursion de Bohol.

  • Panglao

La destination balnéaire ici c’est l’île de Panglao. En fait pour tout vous dire je voulais à l’origine aller sur Pamilacan (attention n’allez pas à Balicasag c’est un attrape touriste). Le problème est qu’à mon arrivée il faisait déjà nuit donc pas pratique pour prévoir une activités dès le lendemain. Et puis il faut le dire mon budget n’étais pas extensible non plus… Du coup j’ai pris une jeepne (sorte de mini bus local) pour 25PHP en direction de White beach. J’ai trop aimé!!

J’ai eu l’impression de me retrouver devant le métro parisien 😂. A l’arrivée il y avait déjà du monde. Ceux qui attendaient se sont vite bousculés pour être sûr d’avoir une place. Ensuite tout le monde se faufile pour s’asseoir, la difficulté est que chacun a plusieurs sac de courses… J’ai attendu que tout le monde monte, j’avais calculé qu’il resterait une place pour moi et là le gars me dit « no more people ». J’ai eu envie de lui dire : « si je pousse là y’a de la place! » 😅.

La plage est assez petite et est bordée de magasin/café/restaurants à touriste. Pas franchement mon idéal!

  • Tour intérieur de Bohol

J’avais donc rendez-vous un peu plus loin pour faire un tour dans les terres. Cela m’a coûté 1250PHP tout inclus. Mais sachez que vous pouvez prendre des tours à partir de 500 et ensuite payer uniquement les activités que vous souhaitez faire

  • Chocolate Hills

Le premier stop a été chocolate hills. Une fois sur place on vous dira « si vous voulez aller au point de vue il faut payer une moto 900PHP pour 1h. On était tous choqués et c’est qu’après avoir demandé qu’on nous a expliqué qu’en fait on avait un point de vue gratuit juste après avec le van. Là c’était pour avoir un meilleur point de vue. Du coup on est tous partis pour l’autre point de vue! C’était le moment pluvieux de la journée mais finalement ça n’a pas duré.

  • Les Tarsiers

Le deuxième stop a été les tarsiers. Je savais qu’ils étaient petits mais je ne m’attendais pas à autant!! Heureusement qu’il y a du personnel pour nous les montrait sinon je ne les aurais pas vu au début… Ce sont des primates vraiment très sensibles qui n’hésitent pas à se suicider en cas de peur. Donc silence absolu de rigueur et pas de flash!

  • Man-Made forest

Ensuite nous nous arrêtons dans cette forêt artificielle d’acajou (plantée par l’homme) de Bohol. La route est encerclée d’arbres c’est très photogénique!

  • Pont de bambou

Vous pouvez traverser un pont de bambou traditionnel ici. Un pont pour l’aller et un pour le retour. Attention il y a la queue pour les photos!!

  • Déjeuner sur la rivière Loboc

Ensuite direction la rivière Loboc pour aller y déjeuner lors d’une croisère. Pour info le repas est à 500 (c’était pour ma part inclus). Il s’agit d’un buffet à volonté assez bon. La croisière est très sympa mais comme toute attraction touristique qui appelle une main au portefeuille il y a un arrêt avec spectacle (vous pouvez descendre danser avec eux).

  • La « ferme au papillon »

Je ne mettais pas de photos car il s’agit en réalité d’un zoo sordide. J’y ai mis les pieds malgré moi (je pensais vraiment voir que des papillons). Une fois mon erreur comprise je suis partie aussi tôt mais trop tard ils avaient déjà mon argent 😥. J’ai pu voir un crocodile dans une mini cage avec à peine de l’eau pour se couvrir. Un boa albinos posé dans une cage en béton ouverte pour que les touristes puissent aller prendre leur selfi. Des singes enfermés dans des petites cages avec à peine un tronc pour grimper. Et vu leur comportement ils étaient clairement en mal être.

Bref, n’y mettez pas les pieds s’il vous plait!!

  • L’église

Un dernier arrêt vous amènera à l’église. Je ne suis pas entrée, j’estimais ne pas être en tenue adéquate (même s’ils ne demandent rien et que je ne suis pas croyante, je respecte).

 

Je pense qu’il y a pleins d’autres belles choses à découvrir sur Bohol. Mais évitez de rester à Tagbilaran car cela n’a aucun intérêt. Sachez qu’il y a aussi des rizières à Anda, à l’est de l’île.

Vous aimerez aussi peut être

Commentaire

  • Reply Siquijor, l'île des sorcières - Travel and run mercredi 16 janvier 2019 at 10:36

    […] Bohol il y a un ferry par jour qui se rend sur Siquijor. Il arrive dans la ville de Larena. Sur cette […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Mentions légales/Legal


    Politique de confidentialité/Privacy policy

    Politique de cookie/Cookie policy


    %d blogueurs aiment cette page :